La France et le roman noir américain
02-04-2019 Actualités Bigplanete
Alors que le festival Quais du polar avait lieu à Lyon du 22 au 31 mars dernier, le journal Le Monde a fait l’état des lieux des liens étroits qui unissent le roman noir américain et l’Hexagone, qualifiée de « terre d’asile » de ce genre littéraire. « Alors qu’une nouvelle génération de romanciers aquafortistes est boudée dans son propre pays, la France l’accueille à bras ouverts. Plusieurs de ces auteurs, qui n’ont plus d’éditeur aux Etats-Unis, y voient leur talent justement distingué », explique Le Monde avant de citer David Vann, Peter Farris, Benjamin Whitmer, ou encore « le grand Jake Hinkson, traduit par les éditions Gallmeister, lauréat du prix Mystère de la critique 2016 pour L’Enfer de Church Street et du Grand Prix de littérature policière 2018 pour Sans lendemain. Son prochain livre, Au nom du bien, paraîtra en français le 2 mai dans une édition princeps ». La raison du désamour pour le polar outre-Atlantique ? Un manque de promotion, un manque de curiosité de la part des lecteurs, l’obligation d’atteindre un certain seuil de ventes et une mentalité « block-buster ou rien »
Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus :
Source:
A propos de l'auteur
Bigplanete
Bigplanete Le Réseau Social d'Informations et d'Actualités des Francophones
Top

Bigplanete en version Bêta

Bigplanete est actuellement en version beta...communiquez nous vos corrections, vos suggestions, etc...merci à tous.

Formulaire de contact