Echanges universitaires : les étudiants Erasmus dans le flou
14-01-2020 Actualités Bigplanete
Le Royaume-Uni va-t-il sortir du programme Erasmus ? Alors que c’est la 2e destination préférée des Français pour leur destination Erasmus, derrière l’Espagne, le Royaume-Uni ne chercherait pas à conserver l’accès au programme d’échange d’étudiants Erasmus après son départ de l’UE le 31 janvier. Les députés ont en effet rejeté une clause qui aurait obligé le gouvernement à chercher à négocier le maintien de l’adhésion à part entière à Erasmus lors des pourparlers de partenariat post-Brexit avec l’UE, indique Euractiv. Une décision à laquelle les universitaires ont réagi vivement. Jusqu’au 31 décembre 2020, les étudiants britanniques et français qui participent à ce programme Erasmus conservent les mêmes droits et le même accès aux bourses européennes. Après ça, la possibilité de ces échanges dépendra des négociations avec l’UE. Selon Ouest France, « si le pays sort du programme Erasmus +, un étudiant européen, sauf partenariat particulier de son école, devrait alors débourser une fortune pour étudier dans les universités britanniques les plus cotées : plus de 22 000 € ».
Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus :
Source:
A propos de l'auteur
Bigplanete
Bigplanete Le Réseau Social d'Informations et d'Actualités des Francophones
Echanges universitaires : les étudiants Erasmus dans le flou
14-01-2020 Actualités Bigplanete
Le Royaume-Uni va-t-il sortir du programme Erasmus ? Alors que c’est la 2e destination préférée des Français pour leur destination Erasmus, derrière l’Espagne, le Royaume-Uni ne chercherait pas à conserver l’accès au programme d’échange d’étudiants Erasmus après son départ de l’UE le 31 janvier. Les députés ont en effet rejeté une clause qui aurait obligé le gouvernement à chercher à négocier le maintien de l’adhésion à part entière à Erasmus lors des pourparlers de partenariat post-Brexit avec l’UE, indique Euractiv. Une décision à laquelle les universitaires ont réagi vivement. Jusqu’au 31 décembre 2020, les étudiants britanniques et français qui participent à ce programme Erasmus conservent les mêmes droits et le même accès aux bourses européennes. Après ça, la possibilité de ces échanges dépendra des négociations avec l’UE. Selon Ouest France, « si le pays sort du programme Erasmus +, un étudiant européen, sauf partenariat particulier de son école, devrait alors débourser une fortune pour étudier dans les universités britanniques les plus cotées : plus de 22 000 € ».
Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus :
Source:
A propos de l'auteur
Bigplanete
Bigplanete Le Réseau Social d'Informations et d'Actualités des Francophones
Top