Au Brésil, le soutien de Hollande à Lula ne passe pas
17-05-2018 Actualités Bigplanete
Le gouvernement brésilien a dénoncé mercredi 16 mai 2018 de façon virulente l’appel lancé par François Hollande et d’autres ex-dirigeants européens en faveur d’une participation à l’élection d’octobre de l’ex-président Lula, condamné pour corruption et incarcéré. Pour le ministre des Affaires étrangères Aloysio Nunes, cette prise de position de l’ancien président socialiste français et de cinq ex-chefs de gouvernement européens constitue “un geste chargé de préjugés, arrogant et anachronique”. “J’ai entendu avec incrédulité les déclarations de personnalités européennes qui, ayant perdu de l’audience chez elles, se sont arrogées le droit de donner des leçons sur le fonctionnement du système judiciaire brésilien”, a réagi M. Nunes dans un communiqué. Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, a été condamné en appel à 12 ans et un mois de prison pour corruption et a commencé à purger sa peine début avril, à Curitiba. Même s’il clame son innocence, dénonçant l’absence de preuves et une conspiration des élites et grands médias pour l’empêcher de se présenter à l’élection d’octobre prochain, Lula est en tête des intentions de vote. La loi brésilienne lui interdit cependant en théorie de se présenter en raison de sa condamnation.
Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus :
Source:
A propos de l'auteur
Bigplanete
Bigplanete Le Réseau Social d'Informations et d'Actualités des Francophones
Top

Bigplanete en version Bêta

Bigplanete est actuellement en version beta...communiquez nous vos corrections, vos suggestions, etc...merci à tous.

Formulaire de contact